• Jacques Abécassis

Le marketing douteux de l’intelligence artificielle (IA)


Petit échauffement intellectuel de début d’année, après les jolies histoires magiques de Noël, et pour continuer vers plus de lucidité en 2018.

Une critique des arguments d'autorité et de l'usage de la peur pour convaincre.


Michel JUFFÉ (un philosophe sérieux, reconnu, et tout et tout) déglingue les conceptions de Laurent Alexandre sur l’intelligence artificielle (IA).

Il envisage même qu’il s’agisse seulement de marketing pour faire encore plus de fric qu’avec le site Doctissimo qui (ne) lui a rapporté (que) 70 millions d’euros.

Le quotient intellectuel, cher à Laurent Alexandre, est très intelligemment remis à sa juste place, avec quelques coups de griffes à Elon Musk au passage.

La fusion intelligence artificielle et cerveau est questionnée avec beaucoup de pertinence.

Quant à l’intelligence artificielle forte, elle relèverait plus d’une divagation paranoïaque de lecteur sous l’emprise de science-fiction de mauvaise qualité, que d’autre chose.


Michel JUFFÉ montre que Laurent Alexandre n’a pas bien compris Darwin et Teilhard de Chardin, et critique son point de vue enjoignant les politiques de s’en remettre aux GAFA et à la Silicon Valley.

Lucide, un peu vache, mais jouissif !

Bonne lecture (pour ceux qui peuvent encore lire plus de 10 lignes 😉) !

https://comptoir.org/2017/09/22/laurent-alexandre-prophete-du-qi-artificiel/

#IA #intelligenceartificielle #MichelJuffé #Doctissimo #ElonLusk #QI #Quotientintellectuel

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout